Quelle explication peut-on avoir de la démission du directeur Frédéric Debord ?

D’après un communiqué officiel de l’opérateur mobile marocain d’Inwi, le directeur général Frédéric Debord a démissionné de l’entreprise en septembre 2015. Il avait clairement manifesté sa volonté de quitter l’entreprise d’Inwi après six années de service. Que retenir donc de la décision du directeur général d’Inwi, Frédéric Debord ?

Une nouvelle ère pour Frédéric Debord

Suite au rassemblement du conseil d’administration d’Inwi en 2015, la démission du directeur général Frédéric Debord avait été acceptée. Pour plus d’information sur le sujet, visitez https://www.usinenouvelle.com/article/frederic-debord-patron-du-troisieme-operateur-marocain-des-telecoms-inwi-remercie.N351781

Cette décision se mettait sur pied dans l’ombre depuis un bon moment, mais s’est finalement révélée le 18 septembre 2015. Un nouvel épisode s’ouvre pour l’opérateur Frédéric Debord. Il a laissé sa place à son successeur Nadia Fassi Fehri qui était précédemment la présidente de l’entreprise des télécoms Inwi. 

L’ancienne cadre de la SNI, Nadia Fassi Fehri, a remplacé Frédéric à l’époque pour devenir la directrice générale de l’opérateur marocain des télécoms Inwi. Elle était en charge des missions qui incombe la direction des télécoms Inwi au Maroc.

Quelle était la cause de cette démission ?                             

L’ANRT a élaboré un rapport à l’endroit d’Inwi en mars 2014. Ce rapport révèle que l’entreprise aurait perdu environs 60000 abonnés. Pour ne pas que ces informations soit révélé, l’entreprise avait opté pour une distribution de 300 millions de dirhams de dividendes. Ce qui rendit certains actionnaires confiant. 

En effet, pour eux, cette donation témoignait d’une bonne situation financière de l’entreprise. Pendant ce temps, l’opérateur a projeté son offre de la technologie 4G dans plus d’une vingtaine de villes au Maroc. Il s’agissait d’une stratégie pour changer la donne et agrandir la base de clients. La nomination de Mme Nadia Fassi Fehri était aussi une opération qui se faisait en sourdine. 

Elle devait prendre la  direction générale de l’entreprise. Tous ces faits, mis bout à bout, donnaient une idée du départ proche du directeur Frédéric Debord. L’accomplissement de ce doute se produit pendant la réunion des administrateurs de l’entreprise d’Inwi en septembre 2015. 

Cette décision a laissé croire à une invalidation de l’extrait de communiqué qui porte sur la nouvelle dynamique des progrès de la section des télécoms. Toute la responsabilité de la direction revenait maintenant à Nadia Fassi Fehri. Elle a été nominée pour mener à bien cette nouvelle dynamique. 

Comment le directeur Frédéric Debord à fait sa démission ?

Frédéric Debord qui avait été désigné comme directeur général en début de tâches de la société des télécoms d’Inwi avait décidé de mettre fin à sa mission. Cette décision provenait surtout des résultats insatisfaisants enregistrés dans l’entreprise. 

Certaines sources ont fait savoir qu’il avait manifesté sa volonté de quitter la direction depuis quelque temps avant de présenter sa démission. Il assimila la fin de sa mission dans l’entreprise d’Inwi par le lancement de la technologie 4G. Le conseil d’administration de l’entreprise s’est juste soumis à la décision du directeur. 

Rappelons que la société Inwi est le premier opérateur de la technologie 4G qui a occasionné une grande couverture sur plusieurs villes marocaines. Elle reste aujourd’hui le troisième opérateur des télécoms marocain avec une part de marché mobile non négligeable. Sa part de marché a connu une progression, elle était de 2,39 % en 2010, mais passe à 27,28 % en juin 2015.